Reichenau-Tamins. Photo: TES.

La régulation internationale du Rhin

La confluence du Rhin antérieur (Vorderrhein) et du Rhin postérieur (Hinterrhein) donne naissances au Rhin dans la ville historique de Reichenau (canton des Grisons).

Le Rhin alpin (Alpenrhein) forme après Sargans (canton de Saint-Gall) la frontière entre le Liechtenstein et la Suisse, puis une partie de la frontière entre l’Autriche et la Suisse. Le Rhin se jette dans le lac de Constance sous la forme d’un petit delta intérieur, délimité à l’ouest par l’ancien Rhin (Alter Rhein) et à l’est par le Rhin canalisé.

Le Rhin est le plus long fleuve d’Europe de l’Ouest (1’300 km). A l’issue de son parcours, il se jette dans la mer du Nord aux Pays-Bas.

En raison de l’urbanisation croissante de la vallée du Rhin, une meilleure protection contre les inondations a été exigée au XIXème siècle. La crue qui s’est produite en 1817 a été la plus dévastatrice.

D’autres importantes inondations sont survenues en 1888, 1927, 1954 et 1987 et, bien sûr, l’inondation de la Madeleine (Magdalena) en 1342, sans conteste l’une des pires catastrophes naturelles du dernier millénaire.

Un traité international a été conclu en 1892 entre la Suisse et l’Autriche pour le redressement du Rhin depuis l’embouchure de l’Ill jusqu’au lac de Constance, soit un tronçon de 26 kilomètres.

Avec ce traité a été établie la régulation internationale du Rhin (Internationale Rheinregulierung – IRR), qui assure la protection contre les crues. Une fois le fleuve sauvage, jusqu’alors imprévisible, apprivoisé, la vallée du Rhin est devenue une zone de vie et économique précieuse. En 2017, l’IRR a fêté son 125ème anniversaire.

Ce traité a marqué le début d’une coopération entre les deux pays. Dans le Rhy-Schopf du Werkhof Widnau (canton de Saint-Gall), une exposition permanente présente l’histoire et l’avenir de la protection contre les crues du Rhin alpin et donne des informations sur le grand projet de protection contre les inondations Rhesi.

Avec le projet Rhesi, acronyme formé à partir des mots allemands Rhein, Erholung und Sicherheit, en français Rhin, détente et sécurité, la régulation internationale du Rhin s’est donnée pour objectifs d’améliorer la protection contre les crues dans la vallée rhénane et de restituer au Rhin toute sa valeur d’habitat pour l’homme et la nature.

Au terme de la phase de planification du projet, l’exposition montre l’état actuel des travaux dans tous les domaines spécifiques ainsi que la planification s’y rapportant et les différents domaines thématiques.

(Source et plus d’informations : www.rhesi.ch)

Rédaction et révision: Marianne Wyss, écrivain public et traductrice.