Le Musée  est dédié à l’interdépendance mondiale. Cette interdépendance est particulièrement évidente dans l’histoire des marchandises importantes et de leurs voies de transport. Des produits tels que le café, le cacao, l’huile, l’opium, le sucre, la soie, les montres et les diamants ont façonné pays, cultures et sociétés. Au XIXe siècle, les grandes expositions universelles de Londres, Paris, Vienne et Chicago ont voulu façonner le monde selon les normes occidentales. Ces stéréotypes mènent une vie qui se poursuit encore aujourd’hui. Cette exposition est une tentative de dépeindre cet eurocentrisme et l’Amérique du XIXe siècle à travers l’art.