Monuments

Sargans, St. Oswald und Cassian. Foto/Photo: TES.

Un monument suisse

Le 28 juin 1711, l’évêque Ulrich VII de Coire consacra l’église de Saint-Oswald et Cassien à Sargans. Cependant, la décoration intérieure baroque ne fut pas encore disponible par manque de fonds.

Mais à partir de 1483, la Confédération suisse a régné sur la ville en tant que territoire sujet jusqu’en 1798. Les baillis résidèrent dans le château des comtes de Montfort et Werdenberg-Sargans.

L’histoire religieuse de la ville est également typiquement suisse. La Confédération fut une alliance de cantons catholiques et protestants indépendants et égaux en droits, une réalisation remarquable pour les XVIe et XVIIe siècles.

Sargans resta catholique, mais fut libre de professer la foi catholique.

L’évêque de Coire n’ést pas très loin. Sargans appartient à son diocèse.

L’église Saint-Oswald et Cassien symbolise cette histoire (religieuse) et architecture suisse du Moyen-âge à l’époque moderne.