Die Rheinschlucht oder die Ruinaulta. Foto/Photo: TES

Les gorges du Rhin ou la Ruinaulta

Le Rhin prend sa source dans les Alpes, dans le massif du Saint-Gothard. Quant au Rhin antérieur (Vorderrhein), il prend sa source près du col de l’Oberalp et rejoint le Rhin postérieur (Hinterrhein) à Reichenau-Tamins, situé à 14 kilomètres en amont de Coire, pour ensuite poursuivre son voyage d’environ 1320 kilomètres vers les Pays-Bas.

Reichenau-Tamins, le Rhin antérieur rejoint le Rhin postérieur, en route aux Pays-Bas

Le Rhin est large et imposant en de nombreux endroits et chaque point de ses sources a son propre charme, de la plaine rhénane près de Saint-Gall à la plus grande chute d’eau d’Europe près de Schaffhouse, de Bâle, où il est considéré comme une artère vitale, aux Pays-Bas.

Cependant, les gorges du Rhin entre Ilanz et Reichenau sont d’une beauté et d’une diversité naturelle inégalées et comptent parmi les paysages les plus spectaculaires des Alpes. Les gorges du Rhin (Rheinschlucht en allemand ou Ruinaulta en romanche, idiome sursilvan), entre Ilanz (Glion en romanche), la première ville sur le Rhin, et Reichenau près de Coire, abritent des parois abruptes pouvant atteindre 400 mètres, de nombreuses chutes d’eau, des ruisseaux, des forêts profondes, des prairies et une flore riches.

Les origines des gorges du Rhin remontent au grand glissement de terrain de Flims, qui se produisit il y a environ 9500 ans. Depuis 1977, les gorges du Rhin sont inscrites à l’inventaire fédéral des paysages, sites et monuments d’importance nationale (IFP).

Suite à ce glissement, un petit lac de montagne, le lac de Cauma et ses eaux turquoise, se forma et le fleuve se fraya progressivement un chemin à travers la masse de pierre et de terre.

De nombreuses petites péninsules, les islas, apparurent alors. Elles furent parfois utilisées comme pâturages et terres agricoles et des hameaux et villages naquirent au Moyen Age. Les islas ont des noms, par exemple, Isletta, Disla-Prau Grond, Isla Sura, Isla Sut, Islas da Bargaus, Isla da Corvs, Islas da Zir, Zir Grond, Zir Pign ou Isla Davon.

Au départ, les routes destinées au transport de personnes et de marchandises ne traversèrent pas les gorges, mais longèrent les bords sur les hauteurs. Elles relièrent Reichenau-Tamins, Trin, Sagogn, Versam, Schluein, Ilanz, Castrisch, Flims et Laax à Coire. Au fil du temps, cependant, des routes et des ponts rendirent les gorges accessibles en plusieurs endroits.

Illanz

Avec l’industrialisation et la modernisation du XIXème siècle, la nécessité de développer des liaisons ferroviaires se fit sentir. Inaugurée en 1903, la ligne ferroviaire Reichenau-Ilanz relia plusieurs villages, dont Versam-Safien, Sagogn, Valendas et Castrisch, à Disentis-Mustér. Toutefois, la construction de la voie ferrée et l’augmentation du trafic automobile entraînèrent la construction de nouvelles routes et de nouveaux ponts.

Aujourd’hui, les gorges du Rhin, avec leur paysage et leur flore magnifiques, sont une réserve naturelle protégée et un projet touristique appelé Monument Ruinaulta, issu de l’éboulement de Flims.

(Source et plus d’informations: M. Bundi, La Ruinaulta. Ein kulturthistorisch Handbuch, Chur 2020)

Rédaction et révision: Marianne Wyss, écrivain public et traductrice.