Prohibition de l'absinthe 1910-2005, Brasserie du Cardinal de Fribourg, Neuchâtel. Photo/Foto: TES.

Le Cardinal et l’absinthe

La célèbre Brasserie du Cardinal est située au pied du Château de Neuchâtel entre les anciens moulins de la ville et le lit du Seyon.

L’intérieur du restaurant actuel a conservé l’essentiel du décor Art Nouveau conçu en 1905 et typique de la Belle Epoque : un exceptionnel paysage imaginaire réalisé en carreaux de faïence colorés, des moulures au plafond et sur les colonnes, des motifs gravés sur les vitres.

La Brasserie du Cardinal est un petit bijou dont la façade extérieure, datant également de 1905, est classée au patrimoine de la ville de Neuchâtel.

A la Brasserie du Cardinal de Neuchâtel se trouve une fontaine à absinthe – alcool obtenu par la distillation d’un mélange d’herbes et de plantes, également appelée « Fée verte » (die Grüne Fee) – qui garantit une ambiance particulière lors d’une dégustation.

Or, s’il y a une boisson dont la réputation est sulfureuse, c’est bien l’absinthe. Au début du XXème siècle, elle fut accusée de tous les maux car elle rendait, semble-t-il, fou. La fabrication, la vente et la consommation de l’absinthe furent interdites en Suisse de 1910 à 2005.

Son histoire peut être découverte à la Maison de l’Absinthe à Môtiers dans le Val-de-Travers (canton de Neuchâtel), qui retrace l’histoire enivrante de la fée verte.

(Source: www.neuchateltourisme.ch/belle-epoque).

Rédaction et révision: Marianne Wyss, écrivain public et traductrice.